Changement d’embrayage à Almaty au Kazakhstan

Nous avions été sensibilisés avant de partir, par le fait que l’embrayage de notre véhicule, pouvait être une source de faiblesse. L’idéal aurait été de le changer, mais nous avions déjà trop investi dans le système d’alimentation en gasoil et la pompe à injection. Il fallait donc, pour nous, faire le maximum pour le préserver car il ne sera pas possible de trouver des pièces dans tous les pays que nous allons traversés, et cela peut très rapidement rendre la situation assez difficile, entre la barrière de la langue, le dépannage, l’envoi de la pièce, le temps avant que la réparation, le coût de la réparation et les frais annexes d’hôtel et autres, si peu qu’on soit dans une ville où il y a des hôtels ! Pour préserver notre embrayage nous avions reçu les précieux conseils de notre garagiste, qui étaient, outre les conseils de souplesse, de ne surtout pas chercher à sortir notre véhicule si nous étions ensablés ou enlisés, et plutôt de chercher à nous faire tirer afin de sortir de la situation merdique.

Plus facile à dire qu’à faire.

Elle a bien sûr vous le voyez en mille, nous nous sommes enlisés et avons sortis le camping-car par nous même. Cela s’est produit en Iran dans le désert en fin de journée alors que nous cherchions un bivouac. Après une bonne heure de recherche, il nous reste plus qu’à faire un petit demi-tour pour positionner notre camping-car de manière idéal sur notre bivouac, nous avons malheureusement reculer un peu trop loin et ce qui devait se produire arriva. Bon nous savions que ça allait nous arriver durant notre année de voyage, donc pas de problème, les conseils du garagiste nous reviennent en tête mais bon, c’est plus facile à dire qu’à faire, il suffit de regarder autour de nous, la nuit commence a tomber et pas un chat à plus de 20 km aux alentours, et bien entendu pas de réseau non plus. Nous retroussons donc nos manches, sortons pelle et tout le nécessaire pour nous sortir de là, nous y parvenons au bout de 20 minutes, avec une forte et inquiétante odeur d’embrayage dans l’air.

Il est mort !!!!

Ça roule quand même

Le lendemain matin nous démarrons le camping-car, il y a toujours cette odeur d’embrayage, au moment où j’appuie sur la pédale d’embrayage pour passer la première et partir je sens qu’il y a un petit souci. En effet la pédale et beaucoup plus dur que d’habitude et ne s’enfonce que de quelques centimètres, mais la vitesse passe quand même et nous arrivons à avancer. Nous arrivons sur la route, la pédale n’est pas le seul problème, en effet dès que l’on accélère trop fort l’embrayage patine et le moteur s’emballe, mais nous arrivons quand même à rouler de façon à peu près correct, c’est pas très agréable pour le conducteur mais ça avance, on arrive même à monter jusqu’à 100 km/h. Bon faisons le point: nous sommes en Iran en plein conflit politique avec les Américains, notre véhicule est un Ford, donc Américain, donc pas de Ford en Iran, donc pas d’embrayage. Ensuite nous allons transiter au Turkménistan, pour cela on ne dispose que de 5 jours, il ne doit pas y avoir plus de Ford qu’en Iran, et nous n’avons pas le temps pour le faire. Après viens l’ Ouzbékistan même topo, d’après ce que nous lisons sur internet, Ford n’est pas très répandu et encore moins les pièces. Il ne reste plus que le kazakhstan et Almaty où nous sommes quasiment sûr qu’il sera possible de changer notre embrayage. Le seul problème et que pour cela il faut que nous roulions 5000 km, une broutille !!!

Nous n’avons pas trop le choix, nous allons tenter notre chance, fini le hors piste et les chemins, nous reprenons notre route en croisant les doigts, pour que l’embrayage ne nous lâche pas définitivement.

Almaty

Il a tenu ! nous ne savons pas si nous avons eu de la chance ou pas, mais peu importe, nous voici maintenant à quelques kilomètres d’Almaty au Kazakhstan. Nous n’avons pas croisés une seul Ford sur la route cela nous inquiète un peu. Nous cherchons sur l’application ioverlander, un endroit où passer la nuit, nous appuyons par erreur sur un figuratif garage automobile, et là nous avons le plaisir et la surprise de découvrir un spécialiste Ford Transit, encore, trouver un garage Ford, cela aurait été une bonne chose, mais là on trouve un garage spécialiste Ford Transit, il se situe à l’entrée de la ville entrée par laquelle nous arrivons, à croire que ce garage nous attendait! Nous nous y rendons directement et arrivons à la fermeture, personne ne parle anglais mais arrivons à faire comprendre que nous avons un problème d’embrayage, un garagiste essaye le véhicule et nous dit pas de problème demain 9h.

Un embrayage tout neuf.

Nous nous présentons le lendemain à 9h, nous sommes un peu inquiet, nous avons plein de questions du genre est-ce qu’ils ont la pièce ? est-ce que la réparation sera faite dans la journée où devons-nous prendre un hôtel ? est-ce que cela sera bien fait ? On nous répond systématiquement no problem, de toute façon on arrive pas se comprendre on a pas le choix, il n’y a plus qu’à prendre son mal en patience. Vers midi l’embrayage est démonté, les garagiste nous confirme que l’embrayage était vraiment mort, nous leur demandons si ils ont la pièce de rechange, pour tout réponse ils nous font monter dans une voiture et nous amène à une cafétéria pour qu’on puisse manger. Une heure après ils viennent nous récupérer et comme par miracle à côté du camping-car il y a un embrayage tout neuf. À 15h il est remonté, petit test, tout va bien, nous pouvons reprendre la route sereinement.

Ça a une meilleure tête quand même !!!

Jamais nous aurions pensés que cela se passerait aussi bien, ils nous ont pris le véhicule sans préavis et ont fait la réparation rapidement et sérieusement, et cela nous a coûté 416 €.

On prend de la hauteur.

Quoi de mieux pour tester un embrayage que des routes de montagne, nous avions évités ce genre de route afin de préserver le peu d’embrayage qu’il nous restait. Nous en profitons pour prendre la direction d’un parc naturel au Sud de la ville, la route nous permet d’atteindre 3500 mètres d’altitude, profitant par la même occasion de panoramas magnifiques, de lac artificiel et d’un coucher de soleil à côté des premières neiges éternelles. Le camping-car à bien monté nous n’avons pas senti l’embrayage et sommes donc près à poursuivre notre instant vie en Asie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :