Coronavirus: retour anticipé

Aujourd’hui, personne ne peut y échapper, la pandémie du coronavirus touche tout le monde et bouscule tout un chacun dans son quotidien. C’est encore plus vrai pour les voyageurs et autres globe-trotteurs qui doivent s’adapter, rester informé et surtout prendre des décisions. Fermeture de frontières, annulation de visas, méfiance envers les nationalité des pays les plus touché, des mesures prisent brutalement qui s’avèrent compliquée à gérer voir définitives.

Bon si on ne peut plus passé les frontières terrestre on va passer par la mer, c’est pas ça le shipping ?

Inde, New Delhi

Dès le début de la crise du coronavirus, début 2020, nous avons pris cela très au sérieux et nous nous sommes régulièrement renseigné sur la prévention, l’évolution et surtout les mesures prisent par les différents pays, afin de ne pas se retrouver surpris ou bloqué dans un endroit que nous ne souhaitions pas. Cela ne nous a pas empêché de poursuivre notre voyage normalement, cela jusqu’à arriver aux alentours de Delhi, qui correspondait, d’un point de vue timing, aux premières grosses mesures frontalières et à une forte multiplication des cas en Iran, Italie et France. À ce moment là, début mars, très peu de cas avait été recensé en Inde.


Delhi marquait pour nous le début du retour après une dernière semaine de visites au Rajasthan. Nous avions obtenu nos e-visas Pakistanais, il nous restait que les visas Iraniens, à conclure dans la capitale Indienne, avant de prendre la route pour les 10 000 kilomètres restant que nous avions évalué à trois semaines de routes.

Nous nous sommes installés dans un hôtel le 2 mars 2020 afin de pouvoir avoir les meilleures conditions pour préparer notre retour, nous avons débutés nos démarches tout en suivant l’évolution des mesures prises. Durant cette semaine passée à l’hôtel, nous avons vu toutes les frontières avec l’Iran se fermer ou imposant 14 jours de quarantaine rendant pour nous impossible le retour par la route. Jusqu’au 6 mars il était encore possible de quitter l’Iran par l’Azerbaïdjan, avant de mettre en place des mesures de quarantaine. Rester 14 jours à un endroit ne nous dérange pas outre mesure, c’est les conditions de quarantaine et surtout le manque d’information sur celles-ci qui font que nous ne voulons pas nous y engager avec les enfants.

Une décision s’impose !

Nous concernant, nous ne voulions pas attendre pour une durée indéterminée à Delhi que tout cela se tasse, de plus, les Indiens devenaient de plus en plus méfiant vis à vis de nous, les masques sont apparus après notre arrivée et nous avions notre table réservée, à l’écart, pour le petit déjeuner. Le retour rapide en avion s’imposait, chose faite le 9 mars 2020.
Concernant le camping-car, nous aurions pu descendre à Mumbai pour le mettre sur un bateau, mais les prix du shipping sont exorbitants et sont même en hausses à cause du coronavirus. Nous aurions dû payer au moins 5000 euros. Nous avons donc trouvé un parking plus ou moins sécurisé à Delhi, moyennant 120 euros par mois. On croise les doigts pour qu’il ne lui arrive rien, en espérant pouvoir venir le récupérer cet été lors d’un retour bis, que je pense pouvoir faire en 15 jours moyennant 1500 euros.

La bonne décision

On revient vite te chercher

C’est un réel déchirement de laisser le camping-car, c’est comme si on abandonnait quelqu’un derrière nous. Nous aurions tellement voulu qu’il parade avec nous sur les routes Françaises, devant nos familles… Nous voici donc avec nos dix valises à 23 kilos, direction l’aéroport, un dernier passage dans la circulation et l’effervescence Indienne que nous sommes déjà dans les airs direction Paris. Plutôt violent comme retour après un an à bourlinguer, où, quand et comment nous le voulions.

On s’en sort bien !

Nous avons pris la bonne décision, le lendemain, le 10 mars, l’inde annonçait 60 cas pour ses 1,3 milliards d’habitants et prenait la décision de suspendre tous les visas Français jusqu’au 15 avril minimum, l’Italie fermait ces frontières, l’Iran était définitivement hermétique. Nous ne savons pas combien de temps cela va durer, une chose est sûr, cela ne va pas s’améliorer, bien au contraire, chacun prend des mesures protectionnistes et il sera de plus en plus difficile de passer de pays en pays par avion ou par la terre.

2 jours après notre retour

Notre projet initial se terminait à Mumbai en Inde, lorsque nous avons vu l’accès au Pakistan facilité par le e-visa, nous avons décidé de rentrer par la route. Nous ne sommes pas déçus, bien au contraire, nous sommes satisfait d’avoir été au bout de nos rêves, au bout du projet, notre mentalité nous fait voir du positif partout, d’avoir pris une décision avisée, d’avoir un peu plus de temps pour profiter de la famille et pour nous réinstaller avant de reprendre le boulot.

Avec ça pour seul guide de voyage

Voyager c’est aussi cela, avoir conscience que tout peut arriver, c’est pour ça qu’il est indispensable de ne pas negliger les diverses situations que se soit politiques, économiques, culturelles et bien sûr sanitaires des pays et régions à traverser. Il faut même anticipé. Dans notre cas si nous aurions pris la décision d’entrer au Pakistan nous y aurions été bloqué et on le voit aujourd’hui il est même difficile de rentrer en France par avion et cela à quelque jour près !

Nous avons une pensée pour tous les voyageurs qui se trouvent où vont se trouver dans des situations délicates, n’hésitez pas à nous contacter nous ferons le maximum pour vous aider depuis la France.

Un instant de vie continue et n’est pas prêt de s’arrêter, là vie est un voyage permanent à nous d’adapter notre regard…

2 commentaires sur “Coronavirus: retour anticipé

  1. Bonsoir,
    Vous avez pris la bonne décision, et avec 3 enfants vous n’aviez pas le choix.
    Merci pour le partage de votre fabuleux voyage
    Bon courage pour la reprise du travail, après le confinement… Comme il doit être difficile de reprendre une vie « normale » après un tel périple.
    Prenez soin de vous.
    Cathy

    J'aime

    • Ce ne fut pas facile mais nous nous rendons compte maintenant que s’était la seule et la bonne décision. Merci de nous suivre et prenez soin de vous aussi !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :