Associations

Le travail associatif

Ce sera le fil rouge de notre voyage. C’est une démarche qui nous tiens à cœur, elle peut paraitre banale, naïve, on pourrait se dire que voilà encore des pseudos aventuriers au grand cœur qui partent se donner une raison d’exister et justifier leurs scrupules à prendre du bon temps. Peut importe nous sommes déterminés et motivés, les enfants sont ravis et on a l’intention de se donner du mal, de donner du temps et de l’argent.

Tout naturellement nous nous sommes tournés vers les enfants. Au travers les nôtres nous voulons œuvrer, qu’ils soient démunis, orphelins par l’apport de nos compétences, de notre temps et nos moyens, mais aussi pour ceux en situation tout à fait normale par l’échange de culture.

maxresdefault

Nous avons plein d’envies et plein d’idées qu’il va falloir maintenant organiser et concrétiser. L’objectif sur l’année sera d’effectuer entre deux et trois mois de travail associatif cumulés en ciblant la Mongolie, l’Asie du sud-est et le Népal. La première étape sera de prendre contact avec des structures basées en France, et proche de notre domicile, afin de s’imprégner de leur esprit, et définir les besoins et les secteurs auxquels nous pourrons être utiles. Nos actes ne seront pas figés, nous pourront tout simplement participer aux actions en cours, améliorer ou entretenir un cadre de vie et tout ce qui pourra servir. Nous sommes conscients que se sera à nous à nous adapter et surtout à ne pas être un poids supplémentaires, le camping-car nous apportera cette autonomie et cette liberté dans ce but.

Nous avons déjà arrêtés des actions que nous pouvons mettre en œuvre nous-même.

Nous envisageons d’équiper notre véhicule avec un rétroprojecteur extérieur afin de pouvoir projeter des dessins animés (Mon épouse étant fan de Disney !!) dans des endroits reculés et rustiques. On s’imagine déjà dans un village nomade en Mongolie les enfants rêvant devant la reine des neiges !

disneybrousse

Nous allons également solliciter les classes de nos enfants afin de mettre en place un projet d’échange avec des écoles issues des pays ciblés. Des vidéos, des dessins, des bases de travail pour que les classes puissent animer les leçons avec un peu d’ailleurs.

Et enfin nous allons employer les capacités maximales d’emport de notre véhicule afin d’y charger divers peluches, jouets, matériels scolaires tout ce qui s’avèrera utile et qui aura le don d’illuminer les visages des enfants que nous côtoierons.

L’objectif est aussi de donner une visibilité a tous les acteurs associatifs, qu’ils œuvrent en France ou à l’étranger. Nous solliciterons les divers medias et animerons très régulièrement le blog et les réseaux sociaux d’articles, de photos et de vidéos.

Voilà, j’espère vous avoir définit clairement les contours de notre projet et surtout son esprit. N’hésitez pas à réagir, nous sommes a l’écoute de tous avis, idées, conseilles…

Le citoyen n’est pas un consommateur. C’est un producteur d’idées, de convictions, d’engagement, de solidarité.

François BAYROU

%d blogueurs aiment cette page :